preloadingpreloadingpreloading

La fondation

 

Un geste d'amour pour les enfants malades et handicapés

 

La Fondation Rayfort voit le jour à Victoriaville

 

Impliqué pendant quatre ans avec la Fondation Mira pour la tenue des méga ventes de garage, Raymond Fortier, toujours animé d'une volonté de rendre service, lance un nouvel organisme, la Fondation Rayfort.

 

 

L'idée a fait son chemin à partir de 2005. «En discutant avec des amis, on m'a suggéré de récupérer de l'équipement informatique pour en faire profiter à d'autres», a expliqué Raymond Fortier, une personne handicapée.

 

 
Raymond Fortier avec un ordinateur fin prêt pour un don à un enfant malade ou handicapé

 

Ainsi, sa Fondation cherche à améliorer la condition des enfants malades et handicapés en leur fournissant gratuitement des ordinateurs. «Avec un ami, un technicien qualifié en informatique, on démonte les ordinateurs usagés ou brisés et on en monte un en bon état de fonctionnement», a-t-il souligné.

 

 

Pour réaliser sa mission, la Fondation Rayfort sollicite l'appui des particuliers, des gens d'affaires et des institutions. Raymond Fortier récupère tous les équipements informatiques : ordinateurs, écrans, claviers, souris, haut-parleurs, imprimantes, photocopieurs et toutes pièces s'y rattachant.

 

 

Toute personne disposée à se départir de ses équipements peut les déposer chez M. Fortier au 57, rue Arcand à Victoriaville. «Selon le cas, on peut se déplacer pour récupérer le matériel», a-t-il aussi précisé.

 

 

La Fondation Rayfort a aussi entrepris certains contacts, notamment avec la Commission scolaire des Bois-Francs et avec certains commerçants. «On a obtenu certaines confirmations de personnes qui nous feront don de leur matériel. Mais, quand l'organisme sera davantage connu, cela facilitera les démarches», a souligné le président de la Fondation Rayfort.

 

 

L'organisme compte actuellement cinq membres à son conseil d'administration. «On cherche deux autres personnes prêtes à s'impliquer», a ajouté M. Fortier.

 

 

Le conseil d'administration verra à analyser les demandes. Pour obtenir un ordinateur de la Fondation Rayfort, il suffira de remplir une demande de service disponible auprès de Raymond Fortier. «Il s'agit d'un minimum d'information sans aller dans la vie privée, a-t-il insisté. Nous n'exigeons, en fait, qu'une preuve médicale attestant de la bonne foi des gens.»

 

 

L'organisme veut supporter les enfants de la grande région des Bois-Francs. «Mais on ne refusera pas les demandes provenant, par exemple, des secteurs de Thetford Mines, Asbestos ou Drummondville», a laissé savoir M. Fortier.

 

 

Sans promotion, à l'exception des affiches qui commencent à orner certains commerces, la Fondation Rayfort prend bien son envol. «Je suis fier, ça marche, ça réussit, a-t-il confié. Si ça grandit beaucoup, on pourrait solliciter des demandes d'aide financière, engager du personnel et peut-être se doter d'un local.»

 

 

Raymond Fortier mijote aussi, comme activité de financement, l'organisation d'un souper bénéfice, si trois bénévoles d'expérience peuvent l'appuyer dans cette tâche. «Cela nous permettrait d'amasser un certain montant d'argent pouvant servir, au besoin, à l'achat de pièces d'équipement pour remettre les ordinateurs en bon état», a-t-il signalé.

 

 

Pour obtenir plus d'information, on peut communiquer avec le président Raymond Fortier au numéro 819 795-4800.

 

Un geste d'amour pour les enfants malade et handicapés.

Votre don est important pour nous